Trumenture » Nature » Le couteau Damas : Que faut-il s’avoir ?

Le couteau Damas : Que faut-il s’avoir ?

Les instruments de cuisine demandent une utilisation spécifique. C’est dans ce sens que l’utilisation du couteau de Damas requiert  certaines connaissances. Mais quelles sont alors ces connaissances ? Nous vous proposons d’en savoir plus à la lecture de cet article.

Couteau de Damas : Processus de fabrication

Les types de couteau sont assez divers en nombre, tel le couteau pliant Damas. Mais tout comme les autres couteaux, le couteau pliant de Damas est performant lorsqu’il est tranchant. Cette habileté réside essentiellement dans la lame et celle de Damas est à base d’acier particulier. La Lame de Damas est une association de fer, de Nickel et d’acier qui ont une réaction toute autre à l’acide et à de la trempe. Il porte un nom montrant sa provenance et le savoir-faire persan dont la matière première est l’acier wootz. Cette matière de base a une teneur de 1,3 à 1,8% en carbone.

Couteau de Damas : Qualités

La première qualité d’une lame de Damas est l’éclat du à sa teneur en carbone et de sa beauté due aux motifs d’ornements qui y sont gravés. Ensuite la force de sa lame fait du couteau pliant de Damas un excellent allié pour la chasse, pour trancher les nœuds d’escalade. Ensuite la durabilité de sa lame et le peu de taux d’impureté qu’elle contient en fait un excellent couteau de poche. Le bord tranchant continu peut rester aiguisé une très longue période. Par ailleurs, plus la lame n’est pas à affuter souvent plus sa durée de vie s’allonge et elle s’use moins vite. Ce couteau pliant offre ainsi la possibilité d’une résistance accrue aux impacts, aux températures extrêmes, aux tâches et à la rouille.

Couteau de Damas : les différents types et leur utilisation

Certains couteau pliants sont des couteaux de survie et conviennent parfaitement par leur tranchant provenant de l’acier wootz la matière première du couteau pliant de Damas. Comment se priver d’un couteau pliant, qui dessine chirurgicalement une pomme pour ses fringales ? Ce type de couteau est souvent courts d’une lame continu ou en dentelle, mais sert aux urgences.  Mais il est aisé de constater que la plupart des couteaux utilisant la lame de Damas, qu’ils soient de poches ou pliants sont des favoris de chasse. A qui pouvons-nous le reprocher quand un pareil couteau sert à se défaire facilement des lianes ? Quand votre couteau de poche, vous permet de tuer proprement votre animal de chasse sans qu’il n’en souffre ?

Couteau de Damas : Aiguiser son couteau

Certes la dureté de la lame permet au couteau  pliant de Damas ou non de moins l’aiguiser, mais bien l’aiguiser garantit la performance optimale de l’outil. C’est dans cette optique que connaitre les différentes modalités d’aiguisage est important. Ainsi donc il est utile de savoir que pour rendre le tranchant d’antan à son couteau de poche il faut une pierre à aiguiser. Cette même pierre a à son tour besoin d’une huile pour aider dans l’opération, cette huile est appelée « huile de rodage ». Mais pour plus de sureté et de chirurgie pour son couteau pliant, l’aiguisage électrique est l’outil indiqué.